September 14, 2022

Tournée européenne de l’Orchestre de Chambre d’Artsakh

  • Image
    Artsakh Chamber Orchestra performing at Studio 1 Flagey in Brussels .
    Artsakh Chamber Orchestra performing at Studio 1 Flagey in Brussels .
  • Image
    Solo cellist Sevak Avanesyan performing with ACO.
    Solo cellist Sevak Avanesyan performing with ACO.
  • Image
    The standing ovation at the end of the performance.
    The standing ovation at the end of the performance.

Deux ans après le début de la pandémie de COVID-19 et de la guerre d’Artsakh de 2020, l'Orchestre de Chambre d’Artsakh, parrainé par l'UGAB, a repris ses concerts en Europe. Cette tournée en France et en Belgique marque une nouvelle page dans l’histoire de l’Orchestre, de ses 22 musiciens et du maestro Gevorg Muradian, qui ont représenté avec fierté l’Artsakh et sa culture.

« Au lendemain de la guerre et des troubles politiques qu’a connu l’Arménie, notre objectif est de montrer au monde que le peuple d'Artsakh est résiliant, courageux et a la volonté de se relever », déclare Gevorg Muradian. Sevak Avanesyan, violoncelliste soliste basé en Belgique – et qui a joué avec l'orchestre lors de cette tournée - souligne l’impact moral positif que ces représentations ont sur les musiciens. « Ces concerts à l’étranger leur permettent de montrer leur talent et leur potentiel. Ils sont les meilleurs ambassadeurs de la culture arménienne, de sa riche histoire et de son patrimoine. Malgré les menaces et les défis de l'après-guerre, la culture arménienne continue de vivre et de briller. »

Lors de la guerre des 44 jours, Sevak Avanesyan avait joué dans la cathédrale Ghazanchetsots de Chouchi, détruite par des drones ennemis. Depuis le 9 novembre 2020 et le cessez-le-feu négocié par la Russie, la ville de Chouchi est passée sous contrôle azéri.

Lors des trois concerts à guichets fermés à Lyon, Marseille et Bruxelles, l'Orchestre a interprété des œuvres de compositeurs arméniens classiques et contemporains tels que Komitas, Arno Babajanian ou encore Tigran Mansurian.

Tournée française

Le concert d'ouverture du 2 septembre à Lyon coïncidait avec la fête de l'indépendance de l'Artsakh et était parrainé par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Laurent Wauquiez, président du conseil régional de la région, a exprimé son soutien à l'Arménie et à l'Artsakh en déclarant : « Accueillir les musiciens de l'orchestre national dans notre région, le jour de l’anniversaire de la déclaration d’indépendance de l’Artsakh, est une symbolique forte [...] Tant que l’Orchestre national d’Artsakh fera résonner sa musique, la voix de l’Arménie et de l’Artsakh ne s’éteindra jamais. »

Vasken Yacoubian, Président de l'UGAB Arménie a remercié Laurent Wauquiez pour son soutien et ses actions en faveur de la défense des valeurs européennes. « Le peuple d’Artsakh s’efforce de défendre son identité, ses traditions, sa foi, sa culture mais aussi ses terres ancestrales. L'UGAB est très fière de soutenir l'Orchestre de Chambre et de promouvoir la culture de l’Artsakh depuis près de vingt ans", remarque Vasken Yacoubian.

Le ministre de l’Administration Territoriale et des Infrastructures d'Artsakh, Hayk Khanumyan, était également présent et s’est exprimé en français, rappelant que la volonté et le droit du peuple d'Artsakh de vivre libre et en sécurité sur ses terres devraient être respectés.

L’Orchestre a également reçu une ovation de la part du public à Marseille, à l'Abbaye de Saint-Victor, où le concert était parrainé et organisé par l'UGAB France.

Concert en Belgique

Le 6 septembre, le concert à Bruxelles était lui aussi organisé par l'UGAB France, en partenariat avec le Centre Hye Doun, et avait lieu au Studio 1 Flagey, célèbre pour sa magnifique architecture et son acoustique. Une nouvelle fois, l’enthousiasme du public a confirmé l’excellente réputation de l'Orchestre de Chambre d'Artsakh, malgré son absence de la scène internationale ces deux dernières années. Parmi les personnalités présentes figuraient Céline Gulekjian de l'UGAB Europe, Anna Aghadjanian, ambassadrice et chef de mission de l'Arménie auprès de l'UE et le chef de mission de l'Arménie auprès de l'OTAN, Arman Israelian.

À propos de l'Orchestre

L’Orchestre de Chambre d’Artsakh (ACO) fut créé en 2004, grâce au soutien de l’Union générale arménienne de bienfaisance - UGAB. Fruit de l'imagination du maestro Gevork Muradyan, l’ACO a vu le jour lorsqu'un groupe de 12 musiciens d'Erevan s'est installé à Stepanakert, capitale d’Artsakh, pour lancer l'orchestre, rejoint par 6 autres musiciens locaux. Au fil du temps, leur composition a peu à peu évolué et à ce jour, la plupart des musiciens sont originaires d’Artsakh. L’ACO bénéficie de la réputation d'être l'un des meilleurs orchestres de chambre du Caucase du Sud, avec plusieurs invitations à se produire à l'étranger comme en Norvège (2012), en Russie (2013), aux États-Unis (2015) et plus récemment en Chine. Bien qu'ils aient été directement touchés par la guerre des 44 jours de 2020 et la crise humanitaire qui s'en est suivie, les musiciens de l’ACO ont repris leurs activités au printemps 2021 avec quatre jeunes musiciens supplémentaires.

Pour en savoir plus sur l'Orchestre de Chambre d'Artsakh, cliquez-ici. Une vidéo de la série AGBU Impact sur l’Orchestre est également disponible ici.